Recycler les déchets – Une semaine sans poubelle

Une semaine sans poubelle Lavera Naturkosmetik

Ces derniers jours, j’ai tenté de relever un défi lancé par lavera: passer une semaine sans poubelle. Une expérience très enrichissante pour se rendre compte de ses habitudes, et de ce qui peut être amélioré!

J’ai décidé de me focaliser surtout sur les matériaux qui finissent réellement à la décharge, comme les déchets organiques et non recyclables.

Voici mon bilan personnel de ce challenge, divisé en différentes catégories du quotidien !

Une semaine sans poubelle

Une semaine sans poubelle Lavera Naturkosmetik

Courses

J’ai déjà quelques bons réflexes zéro déchet lorsque je fais mes courses, par exemple apporter mes propres sacs et sachets en tissu, et privilégier les aliments non emballés, voire emballés dans du carton ou du verre plutôt que du plastique.
Toutefois, comme chaque semaine, j’ai noté qu’il m’est quasiment impossible d’éviter le plastique à 100% à moins de n’acheter que des produits bruts, crus et en vrac. Cela suppose de passer beaucoup plus de temps dans la cuisine pour découper, cuire, préparer… ce qui n’est pas toujours possible pour moi : je peux réduire les produits transformés, mais je ne me vois pas encore m’en passer entièrement car ils me simplifient immensément la vie.

 

Cuisine

Au lieu de jeter tout ce que je mets à la poubelle habituellement, j’ai fait l’effort cette semaine d’y penser à deux fois, en trouvant si possible un nouvel usage à mes déchets organiques. Ainsi, j’ai lavé et conservé les coquilles d’œufs pour en enrichir le terreau de mes plantes, cuit mes épluchures de pomme au four avec un peu de cannelle pour en faire des “chips” croustillantes, utilisé mes fanes de radis dans une soupe, et séché mes écorces d’orange pour en faire un pot pourri.

Cela dit, je n’ai pas pu tout réutiliser (la peau de butternut, par exemple, m’était inutile), et si ces alternatives fonctionnent pour quelques jours, à moyen et long terme, je ne vois pas d’autre solution pour moins jeter sans m’encombrer que de commencer un compost sur mon balcon. Affaire à suivre !

Une semaine sans poubelle Lavera Naturkosmetik

Nettoyage

Nous avons différentes sortes d’éponges, des torchons et plusieurs lingettes en microfibre à la maison pour nettoyer, mais nous achetons encore du papier absorbant pour certaines situations – notamment en solution d’appoint quand quelque chose est très sale et que nous préférons nous en débarrasser radicalement.

Ces jours-ci, toutefois, j’ai réussi à me contenter exclusivement des différents tissus et ustensiles lavables à ma disposition, et ce sans difficulté – sans doute parce qu’il n’y a pas eu de gros problèmes d’hygiène dans la maison.

 

Douche

Le bilan du côté des produits de douche et d’hygiène est aussi positif : il faut dire que je suis déjà bien équipée en produits et accessoires zéro déchet, comme les mouchoirs en tissu, ou encore les cotons et les protections hygéniques lavables.

Tous mes stocks de cosmétiques étant à peu près remplis, ou presque, je n’ai pas généré de déchets plastique, mis à part quelques cotons tiges – je n’avais malheureusement pas d’autre solution car ils me servaient à appliquer un traitement, mais ce défi m’a motivée à leur préférer la prochaine fois les versions en bois et coton bio.

Recycler les ordures - Une semaine sans poubelle Lavera Naturkosmetik

Divers

Quelques achats en jardinerie et réceptions de colis m’ont laissée avec des cartons et supports que j’ai recyclés, mais aussi une enveloppe plastifiée et un plastique anti-choc. Heureusement, cela reste un écart ponctuel !

Me voici désormais riche de pistes pour améliorer mon impact environnemental.
Et maintenant, à vous ! Oserez-vous vous lancer ?

Victoria